Kret

kret

NUANCES : L’EXPOSITION DE KRET À LA LSDC GALERIE

Kret est invité à la LSDC Galerie afin de présenter ses dernières créations. Dans le cadre de cette exposition intitulée Nuances, l’artiste toulousain dévoile les œuvres issues de sa recherche plastique initiée depuis 2019. Pour en savoir plus, notre journaliste Zoé Lebarbier s’est rendue sur place.

Une chose est sûre, Kret est toujours à l’œuvre. Mais ici, pas question de graffitis à retrouver au petit matin sur les murs de la ville. Tout se passe en journée, rue Boulbonne, dans un quartier réputé calme et bourgeois. Destination : la LSDC Galerie, un lieu dédié à l’art visuel sous toutes ses formes.

kret

Un processus créatif où la matière brute conserve sa singularité

Pour Nuances, Kret a repris ses pots de peinture, ceux qu’il a notamment récupérés à l’occasion d’expéditions nocturnes passées à graffer en compagnie de son crew. Entre les mains de l’artiste, ces objets destinés à être mis au rebut retrouvent une nouvelle vie, une nouvelle forme, tout en gardant leurs caractéristiques propres : aspect, couleur, état de conservation. La matière se détériore à mesure que le temps passe et Kret compose en tenant compte de ces traces du passé qu’elles soient zones de rouille, éraflures ou peinture séchée.

Le premier travail consiste à déstructurer les pots de peinture afin d’obtenir un stock de matière première. Le plasticien va ensuite sélectionner, découper puis assembler les lambeaux de métal selon leurs formes et leurs teintes jusqu’à obtenir un ensemble présentant une même gamme de couleur. Le résultat exposé à la LSDC Galerie est pour le moins surprenant.

kret

Une déclinaison chromatique des œuvres de Kret

Par cette exposition, Kret montre à quel point la richesse d’une couleur est avant tout contenue dans l’ensemble de ses nuances. Les teintes sont en effet disposées sur un panneau selon un agencement de bandes rectangulaires et de cercles colorés. Cette composition génère ainsi des contrastes, de sorte que les nuances semblent dialoguer entre elles.

Mais au-delà du côté graphique et pictural, les œuvres du plasticien ne sont pas pour autant de simples surfaces planes où se juxtaposent des aplats colorés. Kret invite le spectateur à entreprendre une lecture tridimensionnelle de ses créations, au même titre qu’une sculpture. Chacun des tableaux revêt des couvercles ou des fonds de pots bosselés. Le relief généré par ces objets vient atténuer ou accentuer les nuances de couleur, au travers d’un jeu d’ombre et de lumière.

D’ailleurs, la peinture résiduelle vient également nourrir ce sentiment de profondeur. Son épaisseur, variable d’une bande de métal à une autre, apporte une singularité à chacune des teintes, sans compter les crevasses de matière séchée, les rayures ou les écailles de peinture.

kret

L’artiste toulousain interroge à travers ses créations

À la sortie de la galerie LSDC, les visiteurs échangent leur ressenti mais aussi leurs interprétations quant aux œuvres présentées. Certains y voient spontanément des images vues du ciel : la juxtaposition des couleurs pourrait en effet laisser penser à une mosaïque de champs bordés de collines stylisées. D’autres y lisent plutôt une réflexion sociologique selon laquelle la singularité de chacune des nuances serait une composante nécessaire à l’harmonie d’un plus grand ensemble, à savoir une communauté de couleurs.

Quoiqu’il en soit, la dimension « art brut » du travail de Kret n’aura échappé à personne. Chacun reconnait d’ailleurs la capacité de cet artiste toulousain à révéler le potentiel esthétique d’un objet usuel déchu de sa fonction première, ici les pots de peinture, et l’encourage vivement à rendre compte régulièrement de l’état de sa recherche artistique au travers de nouvelles expositions.

Un article de Zoé Lebarbier et de Stéphane Reynier

Pour en voir plus :
Les photos de l’expo : cliquez ici

Pour en savoir plus :
Kret : site web
LSDC Galerie : site web

PARTAGEZ

A lire également